Dennis Rodman, ami proche de Kim Jung-Un et ancienne gloire du basket américain, fût aussi un personnage de télé-réalité.

La télé-réalité a occupé une place incroyable ces derniers jours dans la politique américaine. Donald Trump a reçu à la Maison-Blanche Kim Kardashian, héroïne du show dédié à sa famille depuis dix ans. A la demande de la star du petit écran, le Président vient de gracier – chose rare – une détenue condamnée à une peine longue durée. 

Quant au très exubérant Dennis Rodman, qui se vit comme la cheville ouvrière de l’évènement américano-coréen, il fût lui aussi une sacrée figure cathodique. Après ses exploits sportifs, Dennis Rodman participa et même remporta Celebrity Mole, puis Celebrity Big Brother, puis Love Island, puis Celebrity Rehab pour soigner son alcoolisme en direct à la télé et enfin, The Celebrity Apprentice, dont il se fit virer par qui ? Par Donald Trump lui-même qui était, alors, le boss de l’émission ! « Tu as mal orthographié son nom, tu as perdu », lui assène Trump dans le show. Vous savez de quel nom il s’agissait ? Melania ! Dennis Rodman avait écrit Milania, avec un « i ». Vous voyez le niveau. 

Rodman et Trump, parfaite incarnation de la démesure des années 90, sont restés copains. Même lorsque Dennis Rodman partit jouer au basket en Corée du Nord avec Kim Jong-un. Hier, pour Dennis, c’était un miracle. Ses deux amis, ses deux pays enfin réunis. Devant les caméras de CNN, piercing et casquette « Make America great again », il en pleurait.  

Il y avait son T-shirt aussi, avec un gros logo PotCoin. Oui, quand la télé-réalité fait de la diplomatie, elle change (un peu) les règles du jeu. Dennis Rodman a fait sponsoriser son voyage par une marque qu’il s’était engagé à remercier médiatiquement.  « Souhaitez-nous bonne chance, nous ne faisons cela que pour la paix. » La paix, donc. Là, ça devient délirant. Le PotCoin est une monnaie virtuelle destinée à ... « faciliter les transactions en ligne dans l’industrie du Cannabis ». Enorme gain de notoriété, depuis 48 heures, son cours à fortement monté. La paix est une affaire de fumeurs de joint. C’est bien connu. 

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.