C’est l’histoire d’un magazine culte du service public qui se fait la malle sur une chaine privée. C’est l’histoire de « Faites entrer l’accusé », une émission née en 2000 sur France 2 et plébiscitée par les téléspectateurs. C’est l’histoire, aussi, de la production française qui échappe aux chaines qui l’ont financée.

"Faites entrer l'accusé" bientôt sur RMC ?
"Faites entrer l'accusé" bientôt sur RMC ? © Capture d'écran : https://www.youtube.com/watch?v=jQph7eMpyQ4

« Faites entrer l’accusé » : le faits divers à la sauce service public. Christophe Hondelatte et son blouson de cuir façon flic. Puis Frédérique Lantiéri et sa froideur façon procureur. Tous deux ont en commun d’avoir bâti un magazine du crime beaucoup copié par les chaines de la TNT, mais rarement égalé. « Faites entrer l’accusé » est réputé pour la rigueur de ses enquêtes et pour la confiance qu’accordent à l’émission magistrats, familles et avocats.

Evidemment, en pleine fièvre Xavier Dupont de Ligonnès, surgirent sur les réseaux sociaux un tas de fans qui voulaient que « Faites entrer » s’empare du dossier. Impossible. 

D’abord, l’émission ne traite que les affaires jugées.

Ensuite, France Télévisions a décidé d’arrêter « Faites entrer l’accusé ». Mais ne l’a jamais vraiment dit, ni expliqué. De fait, il y a encore une poignée d’épisodes inédits qui attendent depuis des mois leur diffusion. Elle aura lieu, enfin, début 2020. Après, basta. Les équipes ont été dissoutes, il n’y a plus eu de tournage depuis deux ans.

Hier, je recevais Nathalie Darrigrand, directrice des programmes de France Télévisions. Elle confirmait trouver « l’émission vieillie » et que la prochaine saison serait la dernière, mais ajoutait-elle : « On ne s’interdit pas de refaire appel à « Faites entrer » sous une forme renouvelée ». Là, ça a un peu fait tousser. Pourquoi ? Je l’ai découvert hier en appelant tous les gens concernés pour démêler le pataquès. « Faites entrer l’accusé » vient d’être vendu à la chaine RMC Story, qui appartient au même groupe que RMC Découverte et BFM TV. Plus de 200 épisodes, financés par de l’argent public, désormais exploités par une chaine privée. Dommage, mais rendu possible par les décrets « Tasca », du nom d’une ancienne ministre de la Culture. Et à l’avenir, de nouveaux numéros de « Faites entrer » à la sauce RMC ? Ca semble être dans le deal. Mais nul n’a voulu me le confirmer. Affaire sensible.            

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.