La plateforme vidéo lance aujourd’hui, dans quatre pays, son offre musique. Mais on n’a pas attendu Youtube Music à 9,99 $ pour écouter de la musique sur… Youtube. La preuve, l’infernal clip de Despacito, vu plus de 5 milliards de fois, gratuitement, sur la plateforme.

5 milliards, ça voudrait dire que les deux tiers de l’humanité auraient regardé ce clip. Eh… Non, gageons qu’un beaucoup plus petit nombre de gens ont redémarré le clip 217 fois d’affilée, parce que c’est leur chanson préférée. Cela signifie que Youtube, malgré le gros paquet de pub au début de chaque vidéo, est devenu LE support d’écoute musicale numéro 1.

Ça Google, propriétaire de Youtube, l’a compris

Plus de 2 millions de chanteurs et musiciens référencés pour 1 milliard d’utilisateurs : de quoi écrabouiller Spotify ou Deezer, les sites de streaming musicaux. Mais comme Apple et Amazon sont déjà lancés dans la bataille, le choc des titans, c’est en ce moment. 

A Google de se différencier. L’idée ? Utiliser le savoir-faire maison en matière d’intelligence artificielle et d’algorithmes pour deviner où vous êtes, qui vous êtes et ce que vous avez écouté avant afin de pousser les morceaux que vous allez aimer. Classique, mais à imaginer puissance Google. 

Plus drôle, cette fonctionnalité qui permet de retrouver une chanson dont on ne connait ni le titre, ni l’interprète. Genre, j’ai entendu un truc qui tue au supermarché, je l’ai dans la tête, mais… mais… c’est quoi, ça ? Quand on était petit, on allait à la Fnac et devant un disquaire très très patient, on  faisait ça : tou tou tou toooouu!

Et le vendeur nous sortait le CD

La Fnac en avait fait un spot de pub hilarant, en 1998. Pile vingt ans après, c’est à un Google Assistant que vous chanterez faux le dernier Ed Sheeran entendu sur NRJ. 

Enfin, Youtube prétend aussi retrouver un morceau dont vous ne pourriez décrire que vaguement la tête du chanteur et de quoi ça parle. Dès que Youtube Music arrivera en France (pas de date annoncée pour l’instant), je propose de défier la machine. Tapons dans la barre de recherche : "chanson de mecs qui ressemblent à des vampires et qui aiment les chats." Si Google trouve :

Love Cats des Cure, on s’abonne ! 

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.