La chaîne Canal+ volera-t-elle au secours du football français menacé de faillite ? Les hypothèses fusent. Et la réponse se fait attendre.

Sacré imbroglio que le gouvernement prend de haut. « Fallait pas tremper les doigts dans la confiture, nananananère », a dit en substance Jean-Michel Blanquer, Ministre de Sports, désignant avec morgue et mépris la Ligue de football professionnelle qui s’est crue sur le point d’empocher 1,2 milliard d’euros par an.  

Je vous refais le match. Les droits de diffusion du championnat de France ont été vendus jusqu’en 2024 à une entreprise espagnole, Mediapro, en partie détenue par un fonds chinois. Lorsque Canal+ a perdu le ballon rond, tout le marché a raillé son incapacité à s’aligner et prédit une fuite de ses abonnés. Quelques-uns néanmoins ont pointé le prix exorbitant que s’engageait à payer Mediapro sans verser des arrhes. D’autres agitaient déjà le chiffon rouge : en Italie, l’attribution des droits télé du foot avaient été suspendue, parce que le même Mediapro refusait de fournir des garanties bancaires. Méfiance, méfiance, a maintes fois écrit L’Equipe.

Quant au patron de Canal+, Maxime Saada, il répétait à l’envie que Mediapro payait beaucoup trop cher ses soirées football et que même en créant une nouvelle chaîne payante en France, l’opérateur espagnol ne rentrerait jamais dans ses frais.

Ainsi, la prophétie s’est-elle accomplie. La nouvelle chaîne Téléfoot a été lancée cet été. Et, dès le mois d’octobre, Mediapro a arrêté de payer les clubs. L’argument des espagnols ? La crise sanitaire a tout changé : on veut une ristourne ! La Ligue de football, tétanisée, mais surtout acculée, a dû contracter un emprunt pour combler l’argent qui ne leur a pas été versé. L’affaire est désormais entre les mains d’un conciliateur. Tous les regards se tournent maintenant vers Canal+.

La chaîne cryptée va-t-elle sortir le carnet de chèques pour racheter le foot tricolore ? Oui, probablement, mais à SON prix, parce qu’entre-temps, elle a investi ailleurs, notamment au niveau européen, dans la Ligue des Champions. Canal+ pourrait donc consentir à un petit 700 millions d’euros, croit savoir L’Equipe qui – décidément - se délecte du feuilleton. Encore faudrait-il que Mediapro accepte de rétrocéder les droits à venir, tout en payant les matchs déjà diffusés, et que la Ligue de football fasse le deuil de son gros milliard espéré. Les dirigeants de cette instance professionnelle ont changé. Ceux qui ont signé le contrat en bois sont partis avec un splendide bonus. Les nouveaux venus se retrouvent à gérer une situation financièrement inextricable. Ils auraient dû lire L’Equipe avant d’accepter le job. C’était écrit.

L'équipe
Contact
Thèmes associés