Loin du scandale sur le siphonnage des données personnelles, Facebook modifie son algorithme et favorise l’info locale.

C’est passionnant, parce que Facebook incarne à nos yeux la pieuvre numérique planétaire, la circulation mondialisée de l’information. Or, la firme a décidé de scruter VOTRE localisation et de mettre en avant des contenus qui concernent VOTRE région.

Donc, plutôt le match de samedi du Poiré-sur-Vie contre Carquefou, que celui du Real de Madrid contre Manchester United. Plutôt, le maire de Saint-Pierre de Frugie, si vous habitez la Dordogne, que Donald Trump.

L’info locale, les bloggeurs régionaux, les résultats sportifs du cru… Cette stratégie a été testée dans des villes américaines, en janvier. Elle s’étend maintenant au monde entier. 

Ce n’est pas tout. Facebook débloque parallèlement 3 millions de dollars pour aider la presse locale à recruter de nouveaux abonnés sur les réseaux sociaux. Ca aussi, c’est intéressant, parce que Facebook, c’est ce qui tue vos journaux régionaux. C’est le pire de leurs concurrents. A Soulac, à Morlaix, à Saint-Léonard de Noblas, l’amicale des boulistes annonce ses tournois sur Facebook, l’école primaire y poste directement les photos de la kermesse. Plus besoin d’acheter la presse du coin. 

Il n’empêche, Facebook vole au secours de 13 titres régionaux, commençant là-aussi par les Etats-Unis où la presse locale s’est considérablement affaiblie, jusqu’à parfois disparaître. Or, cela a des conséquences directes sur la vie politique. Je vous renvoie à la thèse de l’économiste Julia Cagé sur le terrain américain. Partout où les journaux régionaux se sont éteints, le taux de participation aux élections locales a chuté. Moins on lit la presse de chez soi, moins on s’implique dans les enjeux autour de soi, moins on vote. C’est mécanique. 

L’information locale s’avère un enjeu démocratique majeur. On ne s’en rend pas compte, mais dans votre ville aussi, Facebook a décidé de se racheter.   

Légende du visuel principal:
Facebook modifie son algorithme et favorise l’info locale © AFP / Diptendu Dutta
L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.