L’année 2020 est presque terminée et, si ce n'est pas déjà fait, c'est le moment ou jamais de se mettre à TikTok…

Oui, parce que TikTok, c’est quand même l’application phare de l’année, et je ne vous parle pas du dernier truc à la mode qu’on aura oublié dans six mois, je vous parle d’une appli qui est en train de définir tout un pan de la culture pop, et où se bâtissent les références de toute une génération. Ce serait dommage de passer à côté.

Alors TikTok, pour rappel, c’est un réseau social dans lequel on publie de courtes vidéos, la plupart du temps accompagnées d’une musique. On y voit donc beaucoup de chorégraphies, mais pas seulement : il y a aussi des blagues, des recettes, des acrobaties ou encore... des vidéos d’animaux, évidemment.

Ca fait trois ans que ça existe (et que ça cartonne), mais c’est cette année que TikTok est devenu incontournable. Et c’est notamment lié au confinement : les gens se sont rués dessus. Eh oui, quand on est confinés, on s’ennuie, vous le savez bien, et TikTok aide à faire passer le temps - c’est un peu le nouveau zapping : il y a toujours une nouvelle vidéo pour vous surprendre.

Mais surtout, TikTok, c’est léger, c’est joyeux : on danse, on rit, on lance des défis… Alors c’est sûr, ce n’est pas ça pas vous aidera à boucler votre thèse en philosophie politique, mais on s’en fiche : TikTok, ça divertit, et en 2020, on ne va pas bouder son plaisir.

Cela-dit TikTok ne fait pas fait rire tout le monde, je pense notamment à Donald Trump…

Effectivement, et c’est aussi pour ça qu’il faut avoir l’œil sur TikTok. Cette année, l’application est quand même devenue un enjeu géopolitique, quand Trump a voulu l’interdire, en l’accusant de transmettre à Pékin les données des utilisateurs américains.

Elle est aussi devenue un enjeu commercial. Je pense notamment à l’industrie musicale, car c’est désormais là que se font une bonne partie des tubes : là encore, ça vaut le coup d’y jeter une oreille.

Alors soyons clairs : je ne vous dis pas qu’il faut aimer TikTok. Il existe même un risque, plus ou moins élevé selon votre profil, qu’en ouvrant l’appli vous soyiez comme une poule devant un marteau, voire complètement atterré. Mais au moins vous saurez de quoi il en retourne. Et puis d’ailleurs, pas besoin de télécharger l’appli, ni de créer de compte, vous pouvez juste aller jeter un œil sur le site.

Et pour ceux qui pensent qu’il n’ont plus l’âge, rassurez-vous : en 2020, les ados de TikTok ont fait venir leurs parents, et même leurs grands-parents sur la plateforme, on y a vu des médecins, des profs, et même des personnalités politiques s’y essayer. Comme Jean-Luc Mélenchon, qui sur son compte a invectivé Emmanuel Macron : “Tu hors de ma vue”, lui a-t-il lancé. Et si vous ne comprenez pas la référence, c’est que, décidément, il est vraiment temps d’ouvrir TikTok.

L'équipe
Contact
Thèmes associés