"Ally McBeal", série américaine culte des années 1990, pourrait revenir sur les écrans… Et peut-être même que Callista Flockhart reprendrait son célèbre rôle d’avocate célibataire ultra flippée parlant toute seule dans les chiottes de son bureau ultra huppé !

L'équipe d'Ally McBeal en 1988 : de gauche à droite : Vonda Shepard, Courtney Thorne-Smith, Gil Bellows, Jane Krakowski, Greg Germann, Portia de Rossi, Peter MacNicol et Lucy Liu. Assises : Calista Flockhart, Lisa Nicole Carson.
L'équipe d'Ally McBeal en 1988 : de gauche à droite : Vonda Shepard, Courtney Thorne-Smith, Gil Bellows, Jane Krakowski, Greg Germann, Portia de Rossi, Peter MacNicol et Lucy Liu. Assises : Calista Flockhart, Lisa Nicole Carson. © Getty / Fotos International

Ally Mc Beal, des histoires de fesses, des histoires de surmoi et de prétoires transformés en théâtre érotico-psychanalytique. Le tout, en musique ! 

Les 112 épisodes ont été diffusés à l’époque sur la Fox, rachetée depuis par l’empire Disney.

David E. Kelley, le créateur d’Ally McBeal, était au départ, comme ses personnages, avocat à Boston. Scénariste, d’abord, puis rapidement producteur, il est devenu aujourd’hui une pièce maîtresse de l’industrie des séries aux États-Unis. Et il orchestrerait le retour (on dit le "reboot" dans le jargon) de sa pépite Ally McBeal, boudée par les téléspectateurs à la fin, en 2002, mais dont la puissance comique et le capital nostalgique fonctionnent encore à plein. 

Bref, encore une vieille série qui revient

Charmed est annoncée, Sex and the city est annoncée, Hartley, coeurs à vif est annoncée, Beverly Hills est annoncée… Pourquoi ? Parce que l’offre série s’est démultipliée à un point littéralement kafkaïen. Donc, pour être repéré, soit vous arrivez sur le marché avec un super héros Marvel dont le justaucorps est familier du public depuis les années 1950. 

Soit, vous misez sur des séries générationnelles qui encapsulent la jeunesse de toute une classe d’âge… et pas n’importe laquelle… Celle qui est devenue parent et qui a les moyens aujourd’hui de payer des abonnements.

En outre, on a cru, un temps, que l’arrivée des plateformes de vidéos à la demande allait ensevelir sous des milliers de nouveautés les fonds de catalogues, ces séries essorées par la TNT (j’ai vérifié, TV Breizh rediffuse encore Colombo et Miss Marple, entre les 13 épisodes des Experts qui s’enchaînent dans la journée – ceci n’est pas une blague). 

Oui, Netflix, Amazon Prime, Disney+ ont méchamment ringardisé ces chaînes-là. Mais pas les séries patrimoniales dont elles ont aussi besoin pour remplir leurs grilles à moindre coût. Non contentes de les récupérer, elles leur ont même offert une nouvelle jeunesse. Le Prince de Bel Air et Friends triomphent dans les collèges

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
Contact