Focus sur l'émission "L'Heure des Pros", le débat d'actualité matinal de la chaîne d’info CNews, présenté par Pascal Praud.

CNews, anciennement iTélé, est-elle devenue une chaîne d'opinion à la Fox News ?
CNews, anciennement iTélé, est-elle devenue une chaîne d'opinion à la Fox News ? © Maxppp / PIERRE ROUANET

Pascal Praud : faconde à toute épreuve, jovial, braillard, décomplexé, s’emportant contre les débatteurs en son nom propre. Plateau à son image, sans conviction véritable, du moment qu’on s’entrechoque. Dérapages en pagaille, mais chaque sortie de route pointée est retournée à l’envoyeur, taxé d’affreux bien-pensant. Assembler des personnalités de tout bord, faites du bruit, à la fin ce sont les populistes qui gagnent. 

Un pas a été franchi hier. Le polémiste André Bercoff était l’invité de CNews. 

Relayant une théorie charriée par l’extrême-droite sur les réseaux sociaux : le sauvetage du garçonnet par un Malien sans papiers serait monté de toutes pièces. 

Théorie du complot, donc. Sur une chaîne d’information en continu, donc. Cautionnée par l’invité et par le présentateur. Un verrou vient de sauter. Si là, c’est allusif, ledit Bercoff en a fait un édito sur Sud Radio où il détaille tout le complot. 

CNews s’appelait auparavant ITélé, filiale du groupe Canal+. La reprise en main par Vincent Bolloré s’est soldée par une grève monumentale et 80 départs volontaires de journalistes écœurés. La direction était contente. L’équivalent d’un plan social massif sans avoir à s’en charger. Ensuite, on a rebaptisé la chaîne CNews et on en a fait une chaîne d’opinion. Malin comme créneau pour se différencier des trois autres chaînes d’info ! Mais dangereux sans une rédaction assez solide pour compenser et cadrer ce grand déversoir. 

CNews propose une version low-cost de la Fox News américaine. Cette chaîne très conservatrice fut le tremplin des Sarah Palin et autre "Tea Party". Mais en 2016, montée du trumpisme oblige, Fox News change et s’ouvre à des propos beaucoup plus paranoïaques, transformant, entre autres, le décès d’un député démocrate en meurtre crapuleux et télécommandé. Pure "fake news". 

En invitant André Bercoff, journaliste qui se vante d’être le seul Français à avoir passé une heure et demie avec Trump avant l’élection, on sait à quoi s’attendre. Sauf que Bercoff a déjà fait les choux gras de mille talk-shows. Néanmoins, aux Informés de France Info ou chez Ruth Elkrief sur BFM, il n’aurait jamais comploté en direct. Pascal Praud et CNews permettent tout désormais. Inquiétant. 

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.