À l’approche des 20 ans du 11 septembre 2001, Sonia Devillers a voulu reconstituer ces heures où la télévision française a basculé en édition spéciale.

Patrick Poivre d'Arvor en septembre 2001. Ici sur la préparation de son émission Vol de nuit
Patrick Poivre d'Arvor en septembre 2001. Ici sur la préparation de son émission Vol de nuit © AFP / JEAN-PIERRE MULLER

8h46 à New York, le premier avion percute la première tour. Il est 14h46 à Paris. LCI est la première chaîne à donner l’info. Il est 14h59, Marianne Kottenhoff ignore encore qu’il s’agit d’un attentat. Elle a l’image avant d’avoir l’information. C’est donc en direct que la chaîne toute info assistera à l’impact de la seconde tour, 17 minutes après, à 15h03, heures françaises. Et comprend qu’il s’agit d’une attaque.

Sur TF1, les téléspectateurs ne se doutent de rien.

Ils savourent « Le mari d’une autre », un téléfilm parfaitement oubliable s’il n’avait pas été diffusé ce jour-là, à cette heure-là. À 15h30, le programme est brutalement interrompu, remplacé par le flux de LCI, toujours Marianne Kottenhoff qui tient l’antenne jusqu’à 16 heures. Patrick Poivre d’Arvor prend ensuite la spéciale en main.   

Sur France 2, on regarde « Commissaire Léa Sommer », une série allemande. 

A 15h33, un quasi inconnu fait irruption sur le service public.

David Pujadas officie jusqu’à 17 heures. Lui, c’est donc le Pentagone qu’il découvre en direct, dix minutes après sa prise d’antenne. Il est remplacé par Daniel Bilialian, puis revient avec un journal télévisé entièrement dédié au terrorisme, de 20h à 23 heures. Après quoi, un téléfilm s’intercale. Absurde. Au bout d’une heure, France 2 retourne à l’info avec ses correspondants étrangers.

France 3 aussi a basculé. Il était 15h49. Elise Lucet présentait les journaux de la mi-journée à l’époque

Du côté de Canal+, on attend 18 heures pour faire place à l’ancienne chaîne d’info du groupe iTélé. Chez M6, on n’a ni filiale info, ni JT incarné. Alors on opte pour des flashs spéciaux tout en images. Puis, dans la nuit, M6 retransmit CNN en traduction simultanée !   

Chiffres de l’INA faisant foi, en trois jours, TF1 diffusera 1056 minutes de sujets sur les attentats, France 2 y consacrera 1060 minutes. La publicité disparaîtra intégralement des chaînes françaises.

Un dernier mot, la seule anecdote qui fasse sourire ce 11 septembre 2001 à la télévision française : en voulant commuter sur une chaine américaine, la régie de TF1 a buggé. Une brève séquence du film « La Guerre des étoiles », avec un vaisseau spatial et tout, s’est infiltrée dans les images d’actu. PPDA n’a rien remarqué.    

L'équipe
Contact