L'édito politique par Carine Bécard

Les règles du jeu ont été respectées. François Hollande a présenté ses voeux aux Français, hier soir... pour la 3ème fois, depuis le début de son quinquennant... Il a reconnu que l'année 2014 avait été "rude"... et promis, pour l'an prochain, de faire "avancer le pays dans tous les domaines"... Bref, un rituel de plus en plus désuet peut-être ? C'était, c'est vrai, un rôle sur-mesure, pour celui qui les a imaginés - qui les a inventés - ces voeux présidentiels : le général de Gaulle... Il avait mis en place ce rendez-vous de la Saint Sylvestre, dès le début de la Vème République, en 1959... avec surtout, un objectif - qui lui allait bien - créer du lien avec les Français... Tous ses successeurs ont eu beaucoup plus de mal à trouver le ton juste... C'est sans doute François Mitterrand - son grand rival - qui a le mieux incarner le monarque gaullien à travers cette tradition des voeux... François Hollande, on l'a encore vu hier, a du mal à trouver la stature, la gravité, la profondeur qu'on attend de lui... En même temps, il faut reconnaître que l'exercice n'est pas facile... Le président se retrouve seul, sans débatteur ni contradicteur... Il se lance dans un assez long monologue - une sorte de "bizarrerie démocratique" mais toléré pour une fois ! - et pour dire chaque année, à peu près les mêmes choses... D'abord qu'il est bel et bien là, qu'il tient la barre... C'est ce que nous a assuré François Hollande... Ensuite, qu'il continuera bien sûr, à prendre soin de la France et des Français... ' En échange, ces mêmes Français - nous sommes plus de 10 millions chaque 31 décembre - à n'attendre aucune annonce particulière... mais à laisser simplement entrer chez nous le président... C'est donc un rituel... désuet, oui... mais politiquement important... Est-ce qu'on ne pourrait pas tout de même dépoussièrer tout cela ! Sur la forme, ce serait possible... Il n'y a qu'à regarder ce qu'a proposé cette année, Nicolas Sarkozy... Certes, ce n'est pas le président !!! Mais en guise de voeux, le nouveau patron de l'UMP a misé sur les nouvelles technologies, celles d'aujourd'hui... Il a donc posté hier un message vidéo sur twitter, et sur facebook... Bilan des courses?! Il apparaît toujours debout... dans un bureau... mais le message est plus court... il y a plus d'images... c'est plus dynamique ! Parce que sur le fond, ce sera difficile d'innover... Les Français attendent à ce moment-là du président qu'il montre à quel point il se préoccupe d'eux... avec "constance" et "persévérance", comme l'a d'ailleurs rappelé François Hollande... Donc il est revenu sur son pacte de responsabilité... il a prié les entreprises d'embaucher... promis que la loi Macron rajeunirait la société... et il s'est montré ferme contre la menace terroriste ou communautariste... Donc, les voeux d'hier soir ne feront rien gagner à François Hollande en terme de popularité... Mais ils peuvent lui éviter tout de même, de voir le fossé se creuser un peu plus encore, avec les Français...

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.