L'édito politique de Marc Fauvelle

Il faut rendre à César ce qui lui appartient, c'est Jérome Cahuzac qui a ouvert la boite à idées il y a 2 semaines, en avouant ce que tout le monde pressentait déjà : il manquera 6 milliards d'euros pour boucler le prochain budget...

Et depuis, eh bien tout ce que la gauche compte d'esprits brillants quand il s'agit d'inventer de nouveaux impots ou de nouvelles taxes s'est mis a phosphorer, on frole même la surchauffe....

On a d'abord eu droit au débat sur les allocations familiales. Faut-il les soumettre à l'impot, ou les plafonner d'avantage ?

A moins qu'on ne s'attaque plutot à la demi-part fiscale accordée aux parents d'étudiants ?

Ou alors aux pensions des retraités, qu'on pourrait geler pour sauver le système....

Et cerise sur le gateau fiscal, revoila la TVA, que le rapporteur du budget, propose d'augmenter d'un point...

Bref, en 15 jours, la gauche a réussi à inquiéter les familles, les retraités, et une partie des consommateurs, tout cela sans rien faire...

Il en reste dans l'opinion publique la désagréable impression que tout va augmenter, alors que rien n'est encore décidé.

Selon le vieil adage : une information et un démenti cela fait deux informations...

"On est dans la caricature, me glissait hier une députée socialiste, même nos militants sont déboussolés"

Et c'est là qu'arrive le débat sur le diesel...

Et une nouvelle fois, on le doit à un socialiste, Didier Migaud, même s'il est surtout président de la Cour des comptes.... Et il a le mérite d'appuyer là où ça fait mal.... La France s'est lancée depuis 40 ans dans le tout diesel, à coups d'avantages fiscaux... Elle est devenue la championne du monde d'une motoristaion qui ferait chaque année 40.000 morts, les chiffres viennent de l'organistaion mondiale de la santé...

Economie et défense du made in France d'un coté, écologie et santé publique de l'autre, le gvt a aussitot étalé ses divergence en public....

D'un coté Arno Montebourg, tout feu tout flamme sur le mode touche pas à mon diesel...et à mon industrie.

De l'autre le pôle écolo du gvt Delphine Batho et Cécile Duflot. Il fallait entendre la ministre du logement hier soir sur France Inter, prendre l'exact contrepied de son collègue du redressment productif. il faut augmenter les taxes, a martelé l'ancienne patronne des Verts....

Au même instant, mais sur une autre radio, le patron de Bercy Pierre Moscovici, lui expliquait au contraire, que ce n'était pas du tout un projet du gouvrenement.....

Là encoreon a un peu de mal a suivre......

A force d'être pluriel, le gouvernement finit par être polyphonique, cacophonique, ou complètement brouillon

Et c'est d'ailleurs une inquiètude qui monte ces jours-ci, au sein même du gouvernement

"On ne voit plus le cap, soupirait récemment une ministre, on ne sait pas où on va... "

"Il faudrait parler d'avantage emploi, plutôt qu'impôt, propose un autre".....

Ou alors augmenter une bonne fois pour toute la TVA, glisse un membre de la majorité, être impopulaire, d'accord, mais au moins on retrouverait des marges de manoeuvre et on sortirait de cette séquence terrible pour le gouvernement....."

François Hollande, visiblement l'a bien compris... Lui qui va entamer aujourd'hui une séquence consacrée justement à l'emploi.....

Il sera aujourd'hui à Blois, pour y signer les tous premiers contrats de génération...

La semaine prochaine, il inaugurera un nouveau type de déplacement... 2 jours et une nuit sur le terrain, à la rencontre des Français.... Une formule empruntée à Jacques Chirac....

Et puis le Chef de l'Etat devrait intervenir bientôt dans les medias, radio ou télé, rien n'est encore tranché à l'Elysée.....

La dernière fois qu'il l'avait fait, c'était pour expliquer son agenda... 2013, annus horribilis, et à partir de 2014, ca commencera à aller mieux..... Pas sûr cette fois qu'il maintienne ses propos, ni cet horizon. Mais la majorité aujourd'hui a vraiment besoin d'un chef qui se fait entendre.

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.