Anne Hidalgo candidate en 2022… c’est presque fait ! La maire de Paris ne confirmera pas sa décision avant cet été. Mais visiblement, en son for intérieur, l’idée (comme une opportunité ou une obligation) s’installe !

Anne Hidalgo en août 2020 à Angoulême
Anne Hidalgo en août 2020 à Angoulême © Getty / Stephane Cardinale - Corbis

D’ailleurs ses proches, les cercles de réflexion, autour du PS, travaillent déjà (avec son aval) à préparer discrètement, par thèmes, le projet qui serait défendu par la candidature. 

De son côté, Olivier Faure, patron du PS, prépare un congrès de refondation, pour l’automne, 50 ans après celui d’Epinay qui créa le PS de François Mitterrand. L’idéal pour la direction socialiste serait qu’une personnalité se soit déjà imposée afin de faire l’économie d’une primaire fratricide. 

Anne Hidalgo ?

Anne Hidalgo devient, au fil des semaines et aux yeux de la plupart des responsables socialistes, la personnalité la plus à même de dépasser le seul cadre de leur parti

Elle s’est fait réélire à Paris, à la tête d’une majorité plurielle, comme on disait aux glorieux temps de Lionel Jospin premier ministre de 1997 : du PC au centre avec une très forte coloration écologiste. 

Anne Hidalgo revendique une social-démocratie verte qui peut mordre sur l’électorat de Jean-Luc Mélenchon et récupérer un large pan de la macronie, les cocus de ce qui devait être un néo-rocardisme et qui, finalement, peine à se définir… et donc verse à droite. Bref, si Anne Hidalgo se déclare (ou, disons, quand Anne Hidalgo se déclarera), la machine socialiste suivra. Et au-delà. D’autant que JL Mélenchon, pour l’instant, n’a pas le profil d’un rassembleur et que l’immaturité régalienne et républicaine des Verts continue (pour la présidentielle du moins) d’inquiéter une grande partie des électeurs de gauche.  

Et puis Anne Hidalgo est une femme !  

Pour les précédentes élections, présenter une femme était une audace politique. Aujourd’hui ça devient l’évidence. Ce qui se passe dans le monde, la puissante revendication de rééquilibrage des genres, est une révolution anthropologique. On ne comprendrait pas que la gauche, censément parti du progrès, du mouvement et de la société, laisse la seule opportunité de porter une femme au pouvoir… à l’extrême droite ! Un faisceau d’éléments place donc Anne Hidalgo en position de candidate quasi certaine. 

Avec des handicaps cependant. La maire de Paris incarne… Paris, une sociologie citadine, des préoccupations et un mode de vie principalement urbain…. Et surtout elle représente une tendance politique qui n’est pas forcément majoritaire dans le pays : le barycentre politique français n’est certes pas à gauche, par les temps qui courent. 

Mais la présidentielle est un moment (et un scrutin) particulier et nul ne peut prévoir les dynamiques qui seront à l’œuvre le moment venu. D’autant que la crise du Covid remet au centre du jeu des thématiques sanitaires, sociales et environnementales. Les questions d’envie, de devoir, d’ambition ou d’égo qui tarauderaient (dans un sens ou dans un autre) Anne Hidalgo ne comptent pas tant que ça… Les circonstances politiques sont plus puissantes. Pour l’heure, au moins à gauche, tout converge, irrésistible, vers une candidature d’Anne Hidalgo …  

L'équipe