Un édito sur la droite…

 Et on  nous a demandé (à Dominique Seux et à moi) de faire un peu plus court ce  matin… ça tombe bien parce que j’avais l’intention de faire mon édito  sur la pensée de François Baroin ! Les dirigeants de LR (Christian Jacob en tête) déclarent que leur meilleur candidat  pour 2022 serait François Baroin. D’accord mais pourquoi ? Il présente  bien, il a une belle voix, certes… Mais que pense-t-il ? Quelle est sa  vision de la France ? Quel serait son projet ? Est-il plutôt libéral ou droite sociale? Son passage au ministère de  l’Economie ne nous a pas renseignés. Est-il fervent européen ou plutôt  souverainiste ? Conservateur ou ouvert au changement ? Tout ce que l’on  sait c’est qu’il est chiraquien par atavisme familial et fidélité. Mais ça renseigne peu ! Chiraquien de quelle  époque ? Parce que Jacques Chirac a –du point de vue des idées- tout  été, successivement.      
 

 C'est vrai qu'il ne parle pas souvent François Baroin...

Effectivement  il ne dit rien, ce qui –vous en conviendrez- n’aide pas le chroniquer  pour définir sa pensée. On sait qu’il est bon maire de Troyes puisque  ses électeurs le réélisent au premier tour à chaque fois. On sait qu’il est un président de l’Association des  Maires de France apprécié. Et d’ailleurs, quand il s’exprime c’est pour  parler de la France des villes moyennes et rurales. C’est un début… Ce  week-end, il a d’ailleurs sévèrement taclé Emmanuel Macron pour avoir tenté d’augmenter la taxe sur le gasoil et réduit la  vitesse sur les routes de 90 à 80 … Agir de la sorte, dit-il, c’est mal  connaitre la France rurale, puisque tout y est fait pour la voiture. On  pourrait lui retourner l’argument. Si chaque foyer a besoin de deux voitures dans les petites villes, c’est que les  maires (qu’il préside) ont souvent aménagé leur territoire en dépit du  bon sens, délaissant les centre-villes, favorisant les zones  commerciales, irriguées par ces fameux ronds-points, artificialisant toujours plus les alentours au détriment de la vie de leur cité. Donc,  la seule chose que l’on sache de François Baroin c’est sa pensée  syndicale de chef des notables locaux... le méchant Paris et les  communes rurales victimes. Il ne dit rien d’autre. Les responsables LR qui misent sur lui s’en plaignent… Mais peut-être est-ce à son  honneur… peut-être n’a-t-il tout simplement rien d’autre à dir

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.