Patrick Balkany, le député maire de Levallois vient d’être investi par LR (Les Républicains) pour les législatives de 2017…

Oui, LR est, en ce moment en train d’attribuer les investitures pour les prochaines législatives… Et alors que les discours des candidats à la primaire de la droite et du centre (de tous les candidats) regorgent de considérations sur le renouvellement nécessaire, sur l’impérieux besoin de faire de la politique autrement, eh bien LR reconduit tous les sortants qui le souhaitent ! Et ne proposera de nouvelles têtes que dans les circonscriptions détenues actuellement par la gauche. Cette méthode, cette automaticité invalide, à elle seule, tous les discours sur la morale en politique, toutes les critiques envers la majorité qui aurait tardé à mettre en doute les affirmations de Jérôme Cahuzac, ou qui aurait trainé avant d’exclure du groupe socialiste Thomas Thevenoud. Patrick Balkany, toujours député du groupe Les Républicains, 4 fois mis en examen pour corruption, fraude fiscale et blanchiment, (sans compter les mises en examen du fils Balkany pour les mêmes motifs), cité dans les Panama Pepers, mis en cause par la Cour Régionale des Comptes pour endettement abusif et gestion désastreuse d’une ville pourtant très riches, Patrick Balkany dont le train de vie est totalement incompatible avec les revenus d’un élu local (et même de deux puisqu’Isabelle Balkany, son épouse est aussi son adjointe), connu pour ses interjections sexistes et autoritaires en conseil municipal et à l’Assemblée, cumulard invétéré, qui se pique de faire des affaires en Afrique en se servant de sa proximité avec Nicolas Sarkozy… Patrick Balkany vient donc d’être réinvesti par son parti pour représenter la Nation à l’Assemblée au nom d’une partie des électeurs des Hauts de Seine !

Mais il a de bonne chance d’être élu ! C’est ça aussi la démocratie !

Et oui…et dans le sinistre slogan « tous pourris… » Slogan abusif antiparlementariste et destructeur, inventé par Pierre Poujade dans les années 50… il faut sans doute aussi parfois y inclure les électeurs. La responsabilité première de ce qu’est devenue la politique n’incombe pas simplement à Science Po, l’ENA ou aux états-majors des partis. Elle incombe d’abord aux électeurs. A Levallois ou à Puteaux en particulier. Si Patrick Balkany est réélu en 2017…hé bien c’est, au fond que LR aura eu raison de l’investir… (Raison politiquement, moralement, c’est une autre affaire). Et puisqu’on parle de politique et de morale. Hier Edgar Pisani est mort. Edgar Pisani, résistant, gaulliste, trois fois ministres, grand humaniste, inlassable promoteur de l’introduction d’une culture du compromis en France, amoureux de l’Afrique (pas pour y faire des affaires), intellectuel et concret, serviteur désintéressé de l’Etat, à la fois subtil et grandiloquent, entrée en politique et en gaullisme les armes à la main en pendant la Libération de Paris, mourrait hier… Et hier Patrick Balkany, entré en gaullisme pour affaires, était réinvesti… Pour ceux qui voudraient ne pas trop désespérer de la politique, ce 21 juin était un jour moche.

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.