Les ex-ministres de François Hollande…

Pour la première fois, la dernière élection présidentielle a vu un Président sortant dans l'incapacité de se représenter à l’issue de son premier mandat… François Hollande le regrette et comme pendant la campagne aucun candidat ne s’est vraiment réclamé du bilan de ce quinquennat (ni Macron ni Hamon qui furent pourtant ses ministres) les électeurs in fine n’ont pu sanctionner ce mandat, positivement ou négativement, donner quitus ou mettre un carton rouge… Les législatives pourraient être l’occasion de rattraper le temps perdu vu le nombre d’anciens ministres de François Hollande en lice sauf qu’ils sont tellement différents dans leur façon de faire campagne que l’on se demande s’ils ont un jour appartenu au même gouvernement…

Par exemple ?

Manuel Valls ancien premier ministre veut faire du local, sans médias nationaux, il est aujourd'hui ce candidat divers-gauche qui a voté Hamon dès le premier tour / quand Bernard Cazeneuve (qui n’est pas candidat) va en meeting là où le lui demande, pour soutenir les candidats du Parti Socialiste… Lundi par exemple il sera dans le Rhône pour soutenir Najat Vallaud-Belkacem alors qu'en Indre-et-Loire Marisol Touraine a fait disparaître le poing et la rose de ses affiches… Touraine, comme Valls ou comme Myriam El Khomri, candidate à Paris 18ème n’aura pas de candidat de la République en marche face à elle…

Vallaud-Belkacem qui a réformé le collège, Marisol Touraine qui a instauré le tiers-payant, Myriam El Khomri qui a réformé le code du travail... Trois ministres majeures du quinquennat et autant de trajectoires parfois politiques, parfois personnelles / parfois tactiques, parfois stratégiques…

Et qu’est que cela signifie ?

C’est un peu la troisième mort politique de François Hollande… Il n’a pas pu se représenter, personne n’a porté son bilan pendant la campagne et maintenant son ancienne équipe se disperse, s’égaye, s’éparpille, plus aucune cohésion malgré cette injonction de l'ancien Président à la fin de son mandat : soyons fiers de notre bilan... Pendant 5 ans, tous les gouvernements Hollande n'ont été qu'une gigantesque synthèse mais sans mise en perspective de l'action, sans narration du quinquennat, sans pédagogie réelle... Il en paie les conséquences a-posteriori, son ancienne équipe se dilue, ses ex-ministres n'habitent plus tous la vieille maison socialiste... Seule "consolation" entre guillemets pour François Hollande, c'est pareil à droite... Mais pendant ce temps, toujours pas d'examen distancié et factuel de son bilan, et ce ne sont pas les "ex" qui le feront pour lui, trop occupés à zig-zaguer dans ce paysage politique mouvant...

Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.