Deux images qui s’entrechoquent ce matin… Dominique de Villepin acclamé hier soir par ses supporters à la maison de l’Amérique latine à Paris et Nicolas Sarkozy, les pieds dans la terre jurassienne.Et nous voilà repartis comme en 14. Je n'ose pas dire comme en 40. Il y a des dates qui pèsent un peu plus lourd,qui sentent un peu moins bon... Je ne ferai donc pas le procés d'intention à Nicolas Sarkozy d'avoir volontairement entonné un hymne hypertrophié à la terre hier dans le Jura.... En plein débat sur l'identité nationale non, je ne ferai pas ce mauvais procès au chef de l'état d'avoir voulu réveiller le souvenir de cette "terre " qui ne ment pas... comme le disait un certain Maréchal Pétain. Hier, c'était donc Sarkozy des champs hier face à De villepin des villes qui réunissait un millier de compagnons à Paris... C'est comme ca qu'on dit, en gaullisme... des compagnons ! Nous voilà donc repartis comme en 14... Nous qui n'aimons rien de plus que les combats de gladiateurs, les haines politiques recuites... Chirac-VGE, Mitterrand-Rocard, les Borgia et les Médicis , César et Pompée ... Ca y est , la France le tient , son nouveau hérault... Dominque Galozeau de Villepin, sacré récemment meilleur opposant à Nicolas Sarkozy de Naguy Bosca... Ca fait chic en même temps... un peu long pour une affiche de catch....mais chicos, il faut le reconnaitre... Je serai l'opposition , je serai franchement vexé de me faire ainsi souffler la place par un homme , qui, rappelons le, fut capable de jeter des millions de personnes dans la rue pour le CPE... déclarer l'état d'urgence au moment de la crise des banlieues... un homme surnommé "Néron" par Bernadette Chirac. Faut-il qu'une partie de ce pays soit désemparé face au rouleau compresseur Sarkozyste pour se rallier au panache évident de cet homme ? De Villepin, combien de divisions ?Son arme principale, c'est lui ! En quelques mois, et grâce à l'affaire clearstream, il aura réussi sa victimisation...l'homme qui souffre, se bat chute et se relève .Ca , c'est fait ! Le voilà installé dans notre lucarne... gardien des valeurs de la République et de la geste gaullienne qui commence, pardon si je choque.... un peu à dater Face à un Nicolas Sarkozy... qui lui, cherche désormais la clé de sa réelection dans la geste mitterrandienne. On nous dit que le président lit désormais beaucoup, qu'il ouvre à gauche mais rassure à droite, et depuis hier, se découvre un tropisme paysan qu'on ne lui connaissait. Ca sent le Mitterrand de 88 à plein nez... la France unie sur fond de clocher et tutti quanti... et ca commence, pardon si je choque ... aussi un peu à dater. Mais qu'importe, le duel est planté. Et il ne fait que commencer ,difficile d'envisager sérieusement une victoire de Dominique de villepin...pas de troupes, jamais élu au suffrage universel, face au rouleau compresseur de l'ump en ligne derrière le président sortant. Pas impossible en revanche d'envisager une candidature. Et là tout le monde de sortir sa calculette. Et s'il faisait 5%, 6% , 8% ? Et si le FN remontait ?Les yeux se remettent à briller ! Villepin , meilleur espoir de la gauche ? 2012 comme 1981 , sur fond de haine Giscard -Chirac ? Aléa Jacta est ! Avé

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.