Marine Le Pen ne défilera pas, dimanche 1er mai, en compagnie de son père. Elle fêtera Jeanne d'Arc de son côté, dans un autre arrondissement de Paris. Est-ce que la "métamorphose" qu'elle souhaite du Front national arrive désormais à son terme? Non... Elle confirme là, simplement, qu'elle "sacrifie" Jean-Marie Le Pen... L'an passé, à ce même défilé, elle lui avait demandé de rester discret... sauf que, fidèle à lui-même, il n'avait pas pu s'empêcher de provoquer ! Cette année, elle le laisse donc seul, sur sa place des Pyramides comme le veut la tradition... Ce qui lui donne, à elle, l'espace de créer la sienne... - sa tradition - qui pour l'instant va prendre la forme d'un banquet populaire et patriote dans l'Est parisien... En réalité, depuis cinq ans qu'elle est à la tête du FN, Marine Le Pen secoue son mouvement et ses adhérents ! Ce qui n'est évidemment pas sans heurts... mais ce qui n'a pas, non plus, été sans résultats... Lors des derniers scrutins, le Front national a souvent pris la première place, au 1er tour... Mais c'est aussi ce qui commence à poser problème... Le problème d'un parti, qui parvient trop rarement à transformer l'essai ! Voilà pourquoi la pression semble tout doucement être en train de monter au sein du Front national... La pression - d'une partie des cadres et des électeurs - sur Marine Le Pen... Ce qui signifie qu'elle est condamnée - en 2017 - à taper fort encore... Sans cela, c'est toute sa stratégie qui pourrait être cette fois, ouvertement contestée... et il n'est pas impossible qu'elle soit, à son tour, "sacrifiée"...

Sauf que tout indique qu'elle fera sans doute un très bon score à l'élection présidentielle... Mais comme toujours, très peu de scénarios l'envisagent gagnante au second tour... Pour autant, plus que la présidentielle, Marine Le Pen jouera surtout très gros sur les élections qui suivent, les législatives... Parce que, si le Front national parvenait à enregistrer les mêmes résultats que lors du dernier scrutin régional, il serait alors capable à l'issue du 1er tour - c'est ce qu'analyse une récente étude - d'arriver dans le duo de tête dans près de deux circonscriptions sur trois... Ce qui ne veut pas dire toutes les emporter ! Mais ce qui pourrait empêcher une majorité claire - à Droite ou à Gauche - d'émerger... Et donc, contraindre les deux partis de Gouvernement à gérer les affaires de la France ensemble... ' Autrement dit, le Front national aurait réussi à déstabiliser un peu plus le jeu politique... Un coup de semonce qui pourrait annoncer l'accession au pouvoir possible et prochaine de Marine Le Pen... Maintenant, dans l'hypothèse inverse... Si les députés FN élus sont juste un peu plus nombreux qu'aujourd'hui, mais pas un groupe suffisant pour gêner les équilibres partisans, alors la benjamine des Le Pen n'aura pour ainsi dire, pas fait mieux qu'il y a cinq ans... Sa stratégie n'aura pas payée... Ses choix seront certainement discutés... Et même "son nom", qui jusque-là a toujours été son meilleur atout, pourrait devenir un vrai problème pour elle...

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.