Carine Bécard.

Un drôle d'échange de sms entre Carla Bruni-Sarkozy et Nadine Morano, vous fait vous interroger ce matin sur l'influence des femmes proches des hommes de pouvoir...

Oui ! Est-ce que Nadine Morano a été sanctionnée - pour les propos qu'elle a tenus, assimilant la France à un « pays de race blanche » - parce que Nicolas Sarkozy en a décidé ainsi ? Ou est-ce que c'est son épouse qui l'a fortement poussé ? "Le Canard Enchaîné" nous révèle cette semaine que Carla Bruni se serait empressée - dès la fin de l'émission dans laquelle l'eurodéputée a dérapé -, de lui envoyer un texto avec une photo de sa nièce... pour lui expliquer que certes, cette petite fille est noire mais qu'elle n'en est pas moins Française... Résultat, pour Nadine Morano, cela ne fait aucun doute ! C'est la femme du président du parti "Les Républicains" qui a voulu sa tête et qui l'a obtenue !

Autre exemple... dans le même esprit... mais cette fois au palais de l'Elysée... A chaque nomination - ou presque ! - qui concerne les milieux culturels, on y voit immédiatement la marque de Julie Gayet, l'actrice et compagne de François Hollande. C'est donc toujours la même histoire : une femme proche d'un homme de pouvoir est soupçonnée de vouloir l'influencer.

Et c'est la réalité ?

Pas forcément... tout dépend de deux facteurs essentiellement. D'abord, il faut que ces femmes aient de l'appétence pour le pouvoir et la politique... Bien sûr que Danielle Mitterrand par exemple, qui a été une femme très engagée a bénéficié d'une place à part aux côtés de l'ancien président... La seconde épouse de Michel Rocard - quand il était à Matignon - a elle aussi été très écoutée... Maintenant, toutes n'ont pas cet appétit-là : Brigitte Ayrault - la femme de l'ancien Premier ministre - n'a jamais quitté d'une semelle son mari, sans pour autant estimer qu'elle avait un rôle à jouer dans la prise de décision.

Ensuite, tout dépend aussi de l'espace que les hommes décident d'accorder à leur moitié... Il était hors de question pour Dominique de Villepin que sa femme se mêle de politique... Il ne l'aurait pas supporté ! Pour François Fillon non plus, Pénélope n'a pas d'avis à donner. Peut-être que les plus rusés finalement, ce sont les hommes de pouvoir qui s'appuient sur leur compagne sans jamais le montrer... comme Alain Juppé ! Isabelle n'apparaît dans aucun organigramme, mais elle est aujourd'hui le plus souvent consultée...

Et donc Carla Bruni fait partie de ces femmes qui veulent et qui peuvent influencer leur mari ?

Nicolas Sarkozy a toujours été présenté comme quelqu'un "d'influençable"... On se souvient du rôle privilégié de Cécilia à ses côtés... Sa dernière épouse ne connaissait rien aux codes politiques quand ils se sont mariés, et c'est vrai que les choses ont rapidement changé... Un ancien président, à la tête aujourd'hui du premier parti d'opposition, peut écouter sa femme... et même être sensible à certains de ses arguments... Mais il ne fera jamais rien, sans d'abord prendre en compte - et évaluer - son propre intérêt politique...

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.