Le tribunal d’Oran a requis une peine de six mois contre Abdelfatah Hamadache, le prédicateur salafiste responsable de menaces de mort contre Kamel Daoud. Délibéré et décision le 8 mars. L’accusé est arrivé les mains dans les poches et, avec une arrogance crasse, a défendu ses propos (sans avocat). Qui est ce Hamadache ? Le découvrir risque d’être un peu perturbant (il défend le mariage gay dans l’islam) mais surtout remettra à leur place les critiques de Daoud en France : en Algérie, il risque la mort pour avoir « atteint à l’Islam »...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.