Vous détestez Merkel, qui serait égoïste, et nous imposerait une cure d’austérité. Vous allez adorer ses deux ministres, celui des finances, Wolfgang Schaüble et celui de l’économie, Sigmar Gabriel.

Les deux hommes ne sont pas du même camp :

- Le premier, dans une chaise roulante depuis qu’il a été victime d’un attentat, est chrétien démocrate et est obsédé par "le déficit zéro" que doit avoir l’Allemagne.

- Le second est un ami de la France : il est social-démocrate à la mode traditionnelle. Vanté par François Hollande, il souhaite plus d’investissements en Allemagne. Depuis dix ans, les entreprises allemandes ont réduit leur surface en Allemagne et l’État allemand ne rénove plus ses autoroutes, ses chemins de fer et ses infrastructures.

Mais Schäuble à l’économie et Gabriel l’investisseur ont un point commun : ils n’en peuvent plus de la France.

Les invités
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.