Pour ce nouvel an, nous avons fait la tournée des vœux sur la planète. Rien ne pourra dépasser les vœux de notre enfance, ceux du 31 décembre 1975, lorsque Valéry Giscard d’Estaing fait dire, au coin du feu, à la malheureuse Anne Aymone : « Que ceux d’entre nous qui avons la chance d’avoir le bonheur et la santé n’oublient pas ceux qui sont moins favorisés ». Trente neuf ans plus tard, nous avons trouvé les dignes successeurs du couple Giscard : le couple Obama. Le président et la first lady sont côte à côte. Barack, ton familier : « Bon Noël à tous, nous n’allons pas vous prendre trop de temps ». Michelle, superbe robe fuchsia, parle autant que son mari et explique que les vacances sont merveilleuses à la Maison Blanche. «Nous remplissons les salles de décorations, d’arbres de Noël et de guirlande », se réjouit-elle, fière d’y recevoir 65 000 américains.

Détail essentiel, ces vœux sont adressés le jour de Noël, pas pour le 31 décembre. Et Barack Obama, qui en profite pour saluer le départ d’Afghanistan et rendre hommage aux soldats américains, vous rappelle votre catéchisme : « Notre famille va joindre les millions de familles dans le pays qui célèbrent aujourd’hui la naissance de Jésus : pas seulement la naissance d’un bébé dans une mangeoire, mais d’un message qui a changé le monde ». A Londres, David Cameron fête aussi Noël…

Les invités
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.