Le facétieux travailliste anglais Denis MacShane, lui, a découvert l'homme nouveau d'Europe centrale. Il ne s'appelle pas Musstler mais Orbinsky ou Kaczban.

Lech Kaczynski et Victor Orban
Lech Kaczynski et Victor Orban © Maxppp / PAWEL SUPERNAK/EFE/Newscom

Dans Tintin et le sceptre d'Ottokar, il est question d'un certain Musstler, chef d'une sinistre garde d'acier, qui veut organiser l'Anschluss de la Syldavie. "Musstler", comme Mussolini et Hitler.

Vous avez reconnu une contraction de nos deux dirigeants polonais et hongrois Lech Kaczynski et Victor Orban. Les deux hommes sont partisans d'une démocratie illibérales, autoritaires et surtout ne veulent pas d'immigrés.

Ils détestent notre société multiculturelle, qui, il faut le reconnaître, est en difficulté et ont fait front commun hier, à Krynica, en Pologne, dans les petites Tatras. Pour Lech Kaczynski, chef du parti conservateur Droit et Justice (PiS) qui gouverne à Varsovie, le vote britannique ne traduit pas un simple mouvement d'humeur d'outre-Manche, mais une "crise de la conscience européenne" qui touche plusieurs pays occidentaux. ...

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.