Après les voyages en Syrie, les voyages en Russie. Voici que nos parlementaires en goguette ont décidé de se rendre au pays de Vladimir Poutine. C’est Thierry Mariani, député des Français de l’étranger qui le dit. Dans un beau communiqué, le coprésident pour la France de l’Association Dialogue Franco-Russe, annonce qu’une délégation de 17 députés et sénateurs se rendra à Moscou, du 8 au 10 Avril prochain.

Pour une série de rencontres sur invitation de la «Russian Peace Foundation».

La paix : ces voyages chez l’ennemi sont toujours faits pour défendre la paix.

Les voyages en Russie sont une habitude bien ancrée. Il y eut celui de Gide en 1936, et son retour d’URSS. Première esquisse de critique lucide de critique. Il y eu celui d’Aragon, qui chanta si bien Elsa Triolet. Jamais si grand génie ne fut aussi aveugle sur le Stalinisme, lui qui écrit un indigeste poème Vive le Guepéou , en 1931. Mais en cette année 2015, tout le monde se presse au portillon du Kremlin. Le 9 mai prochain, pour fêter les 70 ans de la victoire sur les nazis, Poutine recevra le très recommandable Kim Jong, un chef leader nord coréen.

L’hôte d’aujourd’hui, c’est Tsipras. Le premier ministre grec joue contre l’Europe, en tentant de la contourner par Moscou.

Les invités
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.