Il règne depuis un quart de siècle sur un territoire grand comme cinq fois la France. Il est sunnite et a fait le pèlerinage de la Mecque. Son pays regorge de ressources pétrolières. Vous ne le connaissez pas : il s’agit de Noursoultan Nazabaïev, 74 ans, président du Kazakhstan, république d’Asie centrale coincée entre la Russie et l’Iran au bord de la mer caspienne. Ancien apparatchik communiste, Nazarbaïev a pris en main son pays lors de l’éclatement de l’URSS. La constitution a été modifiée pour lui permettre d’être sans cesse réélu à 95% président de son pays. Il dirige depuis son pays en dictateur, mais avec suffisamment de prudence pour ne pas être mis au ban des nations. Nazarbaïev a trois qualités : il a démantelé sans moufter toutes les armes nucléaires qui trainaient sur son territoire dans les années 90. Il est moins dangereux que son grand frère russe Vladimir Poutine. Et il a beaucoup, beaucoup d’argent, dont les Français sont particulièrement friands...

Noursoultan Nazarbaïev
Noursoultan Nazarbaïev © Wikipedia
Les invités
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.