Il y a eu de belles poignées de mains, des plus émouvantes que d'autres, des infâmantes.

Mais celle d'Obama et Raul Castro est vraiment historique. Elle met un terme à 54 années de brouilles...

Les invités
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.