Vincent Giret nous emmène ce soir en Egypte, plus précisément au Sinaï, où des affrontements ont eu lieu ce matin...

Le fracas du monde est tel en ce début d’année que cet attentat qui a tué au moins huit policiers ce matin dans la ville d’al Arich est passé inaperçu ou presque. Et pourtant, ce qui se passe dans cette péninsule égyptienne du Sinaï depuis au moins quatre ans est édifiant et mérite qu’on s’y arrête un instant.

Des centaines de policiers et de soldats ont péri dans des attentats quasi-quotidiens, commis dans une bande de sable grand comme une région française. Tous ont été revendiqués par la branche égyptienne de Daech.

Ce matin encore donc, un kamikaze a foncé avec son camion rempli d’explosifs sur un barrage de sécurité, et des hommes en embuscade ont ensuite ouvert le feu sur les policiers. Huit morts de plus, s’ajoutant à la liste interminable des victimes d’une guerre passée sous silence ou presque.

Le Sinaï est le théâtre d’une insurrection islamiste qui s’est fortement intensifiée avec le renversement en 2013 du président égyptien membre des Frères musulmans, Mohamed Morsi, aujourd’hui en prison..

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.