Nous avons celui sur le Brexit, qui se tiendra le 23 juin et pourrait proovoquer la sortie du Royaume-Uni de l'Angleterre, et nous avons celui de Bruno Le Maire. Oui, Bruno Lemaire, candidat à la primaire de droite propose de consulter les Français par referendum sur l'Europe. Explications, les Français avaient dit "oui" de justesse à Maastricht, ils ont clairement dit "non" à la constitution européene de 2005. Et l'on est passé outre leur volonté en adoptant le traité de Lisbonne. Bruno Le Maire veut réparer cela : "il existe une blessure européenne en France. La blessure du "non" au referendum de 2005." Pour refermer ces plaies, Le Maire propose de « redonner la parole au peuple souverain ». Il l'a annoncé en grande pompe cet après midi à Berlin. Ce referendum, c'est un fusil à deux coups : il cherche à couper l'herbe sous le pied des souverainistes, de gauche et de drotie, qui dénoncent la volonté du peuple confisquée -surtout, c'est un magistral coup d'antisarkozysme. Bruno Le Maire reproche à l'ancien chef de l'Etat d'avoir fait adopter en douce le traité de Lisbonne, au prétexte que la présidentielle validait ce choix annoncé par avance. Bruno Le Maire cherche à s'imposer comme le plus gaulliste des candidats...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.