Sans cesse on nous annonce la chute de la Chine. Effectivement, la Chine va mal mais les dirigeants chinois font preuve d'une très grande mesure dans la gestion de leur pays. Ils avancent sur une ligne de crête pour éviter des soubresauts dans un pays de 1,3 milliards d'habitants. Le premier ministre Li Keqiang a annoncé le week-end dernier devant les 3000 délégués de l'assemblée générale du peuple un programme au fond très équilibré. On connaît l'équation : la Chine, atelier industriel du monde, doit changer de modèle. Réorienter son économie sur la consommation intérieure, créer une vraie assurance maladie et une vraie assurance retraite. Sans faire de casse sociale. Et ce n'est pas facile...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.