C'était au tournant du siècle, l'extrême-droite du populiste Jörg Haider rentrait au gouvernement en Autriche. Une première dans le club de l'Union européenne. Forts de leurs valeurs, les Européens, emmenés par Chirac et Jospin, avaient immédiatement décidé d'un boycott politique de l'Autriche. Quinze ans plus tard, l'affaire ressemble à de la "roupie de sansonnet". L'extrême-droite revient, pour gagner. Le candidat d'extrême-droite (FPÖ) Norbert Hofer a recueilli 35 % des voixau premier tour de l'élection présidentielle . Il a "écrabouillé" les deux partis traditionnels, sociaux et chrétiens-démocrates : à peine 11 % des voix chacun. On attend le second tour, le 22 mai . Là, le candidat de l'extrême-droite pourrait l'emporter...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.