Anthony Bellanger nous emmène ce soir direction en Finlande qui hausse le ton face à la Russie.

Croyez-moi, c'est toujours compliqué pour un petit pays comme la Finlande – petit par la population, (5,5M d'habitants) pas par la taille, puisque la Finlande, c'est grand comme l'Allemagne – de hausser le ton face à son encombrant voisin russe. Mais trop c'est trop.

Le gouvernement finlandais qui cette année fête les cent ans de son indépendance de la Russie justement, a donc décidé d'interdire le rachat de propriétés ou de terres par des étrangers près de ses installations militaires.

En fait, le soupçon est clair : les « étrangers » en question ne sont pas des Allemands ou des Belges en goguette qui auraient l'idée saugrenue d'acheter une résidence secondaire près d'un mirador ou d'une caserne de l'armée finlandaise, mais bien des Russes.

La raison évoquée pour cette interdiction qui veut aussi revoir toutes les ventes privées de ces dernières années et annuler les plus suspectes est claire : sécurité intérieure du pays et une enquête complète sera conduite dans tout le pays dès mars prochain...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.