La chronique d'Arnaud Leparmentier, Ed Milbrant contre les riches.

La migration des riches, ces malheureux riches qui se sentent persécutés dès que surviennent des élections des deux côtés du Channel.

Choc de 2012 : C'est lorsque François Hollande avait déclaré, « mon adversaire, c’est le monde de la finance ». Sa menace de taxer à 75% les revenus supérieurs à 1 million d’euros –mesure jugée depuis inconstitutionnelle-

« Tapis rouge pour les entrepreneurs français », avec proposé dès juin 2012, le premier ministre britannique David Cameron.

Trois ans plus tard, à quelques semaines des élections britanniques, la City a peur.

Elle a trouvé plus rouge que rose foncé de François hollande en début de mandat.

J’ai nommé Ed Miliband, le candidat du Labour.

Schocking : le candidat au 10 downing street veut geler le prix du gaz et de l’électricité.

Il veut taxer les propriétés à plus de 2 millions de livres.

Il veut augmenter la tranche maximale d’imposition sur le revenu de 45 à 50 % au-delà de 200 000 euros

Surtout, Miliband veut supprimer le statut fiscal très avantageux réservé aux non domiciliés.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.