Ce soir, direction la Syrie pour parler d'un rapport indécent de l'OMS...

C'est un très sérieux rapport de l'Organisation mondiale de la santé – une organisation du système de l'ONU. Un rapport publié courant juin. Il concerne la Syrie – et l'état sanitaire Du pays. Il pointe un danger majeur pour les Syriens. Les Syriens fument trop, voyez-vous. C'est mauvais pour leurs poumons. Ils risquent une forte occurrence de cancers. Les autorités syriennes sont mises en garde : il leur faut urgemment organiser des campagnes soulignant la dangerosité du tabac.

Elles doivent viser les cigarettes, bien sûr. Mais les autorités doivent aussi s'en prendre au narguilé, la célèbre chicha fumée depuis le 16ème siècle dans la région et qui serait vingt fois plus dangereuse que la cigarette. On croit rêver. On croit avoir fumé la moquette, justement. Voilà cinq ans que la Syrie vit dans le chaos d'une abominable guerre civile. 280 000 Syriens sont morts , sous les bombes, les roquettes, les barils de poudre lestés de clous, les balles de mitrailleuses lourdes, les gaz. Des centaines de milliers d'autres sont blessés, traumatisés à vie. Un tiers de la population du pays est déplacée. L'Onu n'arrive pas à organiser un cessez-le-feu, à acheminer des vivres et des médicaments dans les villes assiégées, par les uns ou les autres. La famine rode. L'ONU est largement impuissante...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.