L’Europe n'est pas en guerre, mais la guerre fait de nouveau partie de son paysage stratégique. On l'avait oubliée, la guerre, depuis les Balkans au début des années 1990. Elle est là, omniprésente sur nos écrans, flanc sud et flanc est. On l'avait évacuée de notre horizon familier - à tort , dit Hollande dans sa conférence de presse.

Ce n'est pas sans conséquences politiques. C'est pesant et cela contribue à un climat d'inquiétude diffuse, qu'exploitent les protestataires...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.