On n’est jamais aussi bien servi que par soi même.

La banque centrale européenne a décidé de faire de la relance économique. De la relance par le bâtiment.

Elle a ainsi mis 12 ans à construire son nouveau siège, en banlieue de Francfort. 185 mètres, 45 étages, du chauffage assuré par le recyclage de la chaleur des ordinateurs, l’eau des toilettes alimentée par l’eau de pluie recyclée.

Le tout pour la bagatelle de 1,2 milliards d’euros. Le batiment a été inauguré ce matin avec une centaine d’invités officiels triés sur le volet.

Dans ce contexte, vraiment, nous ne comprenons pas pourquoi les manifestants d’Attac et d’ailleurs se sont massés aujourd’hui à Francfort pour contester la politique de la BCE et de l’austérité...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.