Il ne s'agit en aucun cas de relativiser l'horreur de ce qui s'est passé à Paris le 13 novembre. Simplement de rappeler qu'ailleurs dans le monde, d'autres groupes terroristes, ici Boko Haram au Nigeria, prennent aussi pour cible des civils et les tuent par centaines. Et les tuent même par milliers pour tout dire. Boko Haram a même décroché le douteux titre de groupe terroriste le plus meurtrier de 2014 : 6 664 victimes l'année dernière contre 6 073 pour l'Etat Islamique en Irak et au Levant. Un bilan qui s'est encore aggravé ces derniers jours avec deux femmes kamikazes qui se sont faites exploser sur un marché de Kano, dans le nord du Nigeria, faisant, au bas mot, quinze victimes et des dizaines de blessés. Je dis au bas mot parce que la Croix-Rouge parle d'une soixantaine de victimes. Les chiffres que je rapporte ont été compilés par le Global Terrorist Index et ils montrent, ces chiffres, que 32 000 personnes ont été victimes en 2014 du terrorisme...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.