Vincent Giret nous emmène ce soir dans le petit monde des marchands d’armes, où tout va pour le mieux.

S'il nous fallait une ultime preuve d’un changement d’époque, d’un grand basculement du monde, de la fin de l’insouciance dans laquelle nous avons grandit, il suffirait d’ouvrir le rapport publié aujourd’hui même par le prestigieux Institut international de recherche sur la paix, de Stockholm : on y découvre la hausse vertigineuse des ventes d’armes dans le monde ces dernières années, + 8,4% en cinq ans, de 2012 à 2016, c’est sans précédent, et c’est un point de bascule qui n’épargne aucune grande zone géographique. Alors que la chute du Mur de Berlin et l’implosion de l’URSS avaient entrainé une diminution des équipements militaires au début des années 90, la tendance avait commencé à s’inverser timidement début du nouveau millénaire, et depuis cinq ans, c’est une hausse brutale qui est à l’œuvre, chacun désormais s’équipe lourdement. Et c’est l’Asie qui bouleverse le paysage : la Chine a non seulement augmenté son propre budget militaire de 132% ces dix dernières années, mais elle vend aussi désormais massivement des armes au Pakistan, au Bangladesh, à la Birmanie. Et l’autre grand géant, l’Inde n’est pas en reste, un pays qui a augmenté de 43% ses importations d’armes ces cinq dernières années, l’Inde est ainsi devenue le premier pays importateur d’armes au monde, en raison justement des regains de tensions avec ses grands voisins que sont le Pakistan et la Chine. Et c’est à la Russie que l’Inde achète principalement ses nouveaux équipements militaires..

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.