Ce soir, direction Israël pour parler des chefs militaires contre Bibi Nétanyahou...

Pour la première fois, le premier ministre et chef du Likoud, fait face à une contestation politique sérieuse. Elle s'est confirmée ce week-end avec les déclarations publiques de deux ex-Chefs d’État Major, ex-ministres de la Défense et pour l'un d'eux ex-Premier ministre. Ancien du Likoud, Moshe Yaalon, chassé de son portefeuille il y a un mois au profit de Avigdor Lieberman, et Ehoud Barak, ancien du Labour, dénoncent la "dérive ultra droitière" de la coalition gouvernementale. Ils stigmatisent "un discours de peur", "l'hystérisation de la moindre menace" au profit d'un immobilisme total sur la question de l'occupation et des relations avec les Palestiniens...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.