Ce soir direction l'Autriche pour parler du nouveau chancelier...

Vous vous en souvenez certainement, il y a juste un mois l’Autriche nous avait entretenu dans un suspens haletant, un improbable candidat écologiste remportant d’un cheveu, d’un seul l’élection présidentielle, alors que tout semblait indiquer que le candidat de l’extrême droite devait triompher. Un sursaut, un petit miracle, avait donc évité l’infamie. La catastrophe a été écartée, mais pas encore définitivement car des élections législatives auront lieu en 2018. C’est dire si le temps presse, pour que les partis de gouvernement retrouvent un semblant de crédibilité. Il y a donc depuis un mois un nouveau président, Alexander Van der Bellen, qui tient son rang, pour l’instant impeccable, mais aussi un nouveau chancelier qui en vertu de la constitution assume l’essentiel des pouvoirs. Christian Kern, c’est son nom, est social démocrate et il dirige une coalition avec les conservateurs chrétiens. C’est l’ancien patron de la compagnie autrichienne des chemins de fer et non seulement il en a assaini les comptes mais il a réussi la prouesse d’en changer aussi la culture et les résultats. Bref un homme qui n’est pas dénué de talents...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.