Anthony Bellanger nous emmène en Corée du Nord où le régime en fait voir de toutes les couleurs à son allié chinois. Et au pire moment en plus.

Le président chinois Xi Jinping
Le président chinois Xi Jinping © AFP / Fred Dufour

On va essayer de détailler les défis qui attentent les Chinois ces prochaines années, pour bien comprendre.

D'une part, ce n'est un secret pour personne, le parti communiste chinois subit une purge profonde. Sous couvert de lutte contre la corruption, l'actuelle exécutif dirigé de Xi Jinping a destitué, déstabilisé, puni ou même fait emprisonné des centaines, voire des milliers de cadres intermédiaires.

Le but est probablement d'en finir avec la « règle des 10 ans ». Une sorte de règle d'airain depuis Deng Xioping dans les années 80 qui veut que, tous les 10 ans, le couple exécutif soit remplacé.

Or il semble que Xi Jinping et son premier ministre Li Keqiang n'aient pas très envie de laisser leurs places dans cinq ans. Si vous ajoutez une économie moins dynamique, dans un contexte géopolitique moins favorable, avec le conflit latent en mer de Chine du sud et un président américain imprévisible, on comprend mieux que les Chinois sont furieux contre les Nord-Coréens....

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.