L'attentat de Manchester, alors que la Grande-Bretagne est en pleine campagne électorale... Par Anthony Bellanger

Effectivement : en pleine campagne des législatives. Rappelons que le système électoral britannique, dit uninominal, n'a qu'un tour de scrutin qui est prévu pour le 8 juin prochain, c'est à dire dans 15 jours exactement.

La réponse à la question de savoir si cet acte terroriste est lié à l'élection est évidente : oui, sans équivoque. Il suffit de se souvenir qu'un attentat a été commis en France sur les Champs Elysées juste avant le premier tour de la présidentielle pour s'en convaincre.

Ce n'est même pas la première fois qu'un attentat islamiste tente de perturber une élection générale. Je rappelle que l'attentat d'Atocha à Madrid, le 11 mars 2004, qui avait fait 191 victimes et plus de 1 800 blessés, avait eu lieu trois jours avant un scrutin législatif.

L'Espagne est, en plus, une sorte de cas d'école : le gouvernement de l'époque avait très mal géré les heures suivant cette horreur, accusant les terroristes basques de l'ETA, s'accrochant à cette explication et donnant donc l'impression de mentir au pays...

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.