Dans la campagne électorale américaine, les quatre chefs de file, démocrates et républicains confondus, sont d'accord sur un point fondamental : halte au libre échange !

Non à une dose supplémentaire de libéralisation commerciale entre les Etats-Unis et leurs partenaires économiques.

Non au projet Obama de nouveaux accords de libre échange avec le Pacifique et avec l'Europe.

Hillary Clinton, Bernie Sanders, Donald Trump, Ted Cruz sont tous unis pour dire : assez de délocalisations industrielles. Le temps est venu de donner un coup d'arrêt à la mondialisation des échanges. La classe moyenne américaine – ouvriers qualifiés et cadres non qualifiés, notamment – a trop dégusté.

Pour Hillary Clinton, c'est un joli retournement de veston de ses tailleurs-pantalons. Chez les démocrates de gauche comme Bernie Sanders, c'est plus classique. Chez les républicains, traditionnellement libre échangistes, c'est un revirement important. En France, on attend le débat...

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.