Anthony Bellanger nous emmène ce soir au Pakistan où l'explosion d'un camion citerne a causé la mort de plus de 150 personnes dimanche

La première question qui vient à l'esprit est tout bêtement : comment est-ce possible ? Surtout que les 150 victimes – et les dizaines de blessés – ne sont qu'une estimation appelée à être réévaluée. Peut-être de beaucoup... Tout a commencé par un bête accident dans la ville Penjabi d'Ahmedpur East, non loin de la frontière indienne : un camion citerne rempli à bloc verse sur le côté et l'essence commence à se répandre. La suite est désespérante : le camion n'a pas explosé de suite, bien au contraire. Il a explosé plusieurs heures après l'accident. Mais la nouvelle s'est répandu en ville que de l'essence gratuite coulait à flot d'un camion renversé. Aussitôt des centaines d'habitants se sont précipités sur les lieux avec des casseroles, des marmites, des bassines : tout ce qui pouvait servie à recueillir le précieux liquide. La police a été rapidement débordée. La suite, vous l'imaginez aisément : est-ce l'étincelle d'un véhicule qui passait à côté, la circulation était en effet à peine empêchée ; est-ce une cigarette mal éteinte comme la rumeur semble l'indiquer ? En tout cas, une boule de feu s'est formée qui a tout ravagé...

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.