Israël, Palestine, un cessez-le feu qui tient toujours : qu'est-ce qui a rendu la trève possible ?

Eh bien soyons cyniques, puisque cette histoire est désesperante : il y a toujours un moment où les protagonistes pour des raisons politiques ou militaires, ont intéret à arrêter les combats. Prenez Netanyahou : sa popularité est en baisse, une partie de l'opinion estime qu'il a mal géré cette crise, ses objectifs ne sont pas clairs, le statut international d'Israël en a pris un coup aussi, et enfin il ne veut pas que la rentrée des classes, se passe avec la menace de missile.

Il peut faire valloir qu'il a très largement entamé le potentiel militaire du Hamas, qu'il n'a rien cédé, qu'on revient au statut-quo, que la question d'un port, d'un aéroport pour les gens de Gaza ou de la levée du blocus, tout cela est remis à un mois....

Les invités
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.