Theresa May en enclenché la sortie du Royaume-Uni de l'Europe aujourd'hui. et dans deux ans, bye bye les Anglais.

Theresa May le 29 mars 2017
Theresa May le 29 mars 2017 © Getty / Dan Kitwood

En réalité, c'est maintenant que le plus dur commence. D'habitude, quand on fait une négociation, on part d'un système qui ne marche pas pour aller vers un système qui marche. Le Brexit, c'est l'inverse, on part d'un système qui marche, le marché intérieur, pour aller vers un système qui sera moins bon -la sortie du marché intérieur, en espérant s'éloigner le moins possible du système qui prévalait avant. Bref, au lieu de casser des œufs pour faire une omelette on prend l’omelette pour refaire des œufs. Voici une recette anglaise qui s'annonce indigeste pour des années...

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.