Pas à la manière forte, comme lors des massacres religieux de la guerre de Trente ans (1618-1648), ou lors du bain de sang 1914-1945. Mais en se délitant tant et si bien que tout l’édifice européen semble compromis. Tout le monde le sait. « Cette Commission sera celle de la dernière chance », a estimé le nouveau président de la Commission européenne Jean-Claude Juncke. En bon français, nous avons longtemps cru que l’Europe serait détruite par la périphérie balkanique ; des Grecs qui ont failli tuer l’euro, des Roumains, incapables de gérer leur minorité Rom, qui menacent Schengen. En réalité, la menace vient du cœur de l’Europe : le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France.. .

repenser l'Europe
repenser l'Europe © / CTC
Les invités
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.