« Brexit », quelqu’un affirme avoir trouvé le bon scénario de séparation…

Euréka, on a trouvé ! Enfin un plan de sortie du Royaume uni de l’Union européenne, un plan concret, pragmatique, intelligent, qui ne cherche ni à punir les uns, ni à bloquer les autres, tout en respectant, bien sûr, la décision populaire des Britanniques. Tout le monde le cherchait, même la nouvelle premier ministre, Theresa May, et cette fois il y a enfin un document sur la table. Alors soyons précis, ce n’est nullement un document officiel, il s’agit d’une étude passionnante réalisée par des chercheurs indépendants, un think tank européen, basé à Bruxelles, nommé « Bruegel », et auquel s’est joint son ancien président, un français qu’on connaît bien Jean-Pisani Ferry, qui dirige aujourd’hui France Stratégie, l’organisme de prospectives rattaché à Matignon. Pisani—Ferry est l’un des tout meilleurs connaisseurs de la mécanique européenne. Ces gens là ont donc passé leur été à travailler sur un scénario concret. L’idée phare est de penser le long terme, et de dessiner ce que pourrait être un « partenariat continental » entre Londres et l’Union, un partenariat qui n’affaiblirait ni le Royaume Uni, ni les 27. Les auteurs partent du postulat suivant : les électeurs britanniques ont rejeté 2 choses : d’abord le principe d’une intégration toujours plus poussée, avec des partages de souveraineté. Et puis la libre circulation des personnes, qui est pourtant l’une des libertés fondamentales du marché commun...

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.