Nous avons l'impeachment en voie d'achèvement de Dilma Roussef au Brésil. Aurons-nous une procédure semblable au Venezuela pour Nicolas Maduro, le pâle successeur d'Hugo Chavez décédé en 2013 ? L'opposition a gagné haut la main les législatives en décembre 2015 et veut organiser un referendum révocatoire contre le président, élu démocratiquement jusqu'en 2019. La majorité de la population le souhaiterait, mais le camp Maduro, qui contrôle l'essentiel des institutions, y oppose une fin de non recevoir et a proclamé l’État d'urgence.

Bien malin qui prédira l'issue de la crise. En revanche, on peut déjà tirer les leçons du socialisme à la sauce bolivarienne, référence pompeuse à Simon Bolivar, le père de l'émancipation de l'Amérique du Sud au XIXème siècle. L'éditorial du Monde ce soir donne une réponse en forme de devinette: « Combien de temps faut il pour réduire à la misère un des pays les plus riches d'Amérique Latine. Réponse : moins de vingt ans ». Au bout de 17 ans de révolution chaviste, le pays est au bord de l'implosion sociale et politique...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.