La France va mieux. Ou plutôt moins mal. Après une décennie 2000 calamiteuse, la compétitivité du pays commence à se redresser. C'est ce que révèlent les chiffres publiés par France Stratégie. La France faisait jeu égal avec l'Allemagne lors du lancement de l'euro en 1999. Son déficit de compétitivité qui avait culminé à 17 % à partir de 2007 s'est considérablement réduit : il n'atteignait plus que 6 points en 2015. Une résorption qui s'explique par l'introduction de la hausse des salaires dans le secteur des services en Allemagne, et par le CICE et le pacte de responsabilité qui ont permis de réduire le coût du travail de 6 %. Toutefois, cette dynamique favorable n'est pas certaine de se maintenir : l'arrivée de réfugiés en Allemagne pourrait compromettre la revalorisation du salaire minimum, tandis que la France n'a pas pour seuls concurrent l'Allemagne, mais aussi l'Espagne et l'Italie qui ont taillé plus fortement dans leurs salaires. « Cette concurrence exacerbée ne peut être ignorée », met en garde France Stratégie...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.