25 juillet 2018, Marie Laguerre partage la vidéo de son agression dans la rue sur Facebook. Rapidement, les commentaires se multiplient, le nombre de vues s’envole. Elle devient alors une porte-parole des femmes, un symbole du harcèlement de rue.

Marie Laguerre
Marie Laguerre © AFP / PHILIPPE LOPEZ

Rediffusion du 6 juillet 2019

Marie Laguerre n’est certes pas la première à dénoncer les comportements de harcèlement aux moyens du web, mais en témoignant, elle sait qu'elle s’expose aux regards des autres, aux critiques, et elle est bientôt victime de cyberharcèlement.

Après la publication de sa mauvaise expérience, elle est victime de nombreux messages et commentaires malveillants, des insultes, des menaces de mort et de viol... Comment une étudiante anonyme peut-elle devenir du jour au lendemain une icône féministe et une porte-parole pour les autres femmes ? Comment a-t-elle géré ce nouveau statut ?

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.