Dans le cadre de la journée spéciale organisée par France Inter « Climat, chaud devant », un effet miroir écoresponsable où pour la planète on fait pas ci et fais pas ça !

La série Fais pas ci, fais pas ça revient pour un épisode de réunion le 18 décembre sur France 2, trois ans après son arrêt, un épisode spéciale pour les fêtes où on dégenre le père noël et calcule son empreinte carbone... Enfin plus chez les Bouley que chez les Lepic ! 

L’histoire de cet excellent téléfilm se situe pour Noël 2020 et son cadre bien particulier, l'occasion de jouer à fond l’effet miroir. 

Deux exemples, le fils Bouley est complétement flippé du Covid et ne vit qu’avec un masque sur le nez, et une des filles Lepic qui rentre de Shangaï pour les fêtes n’a aucun remord à se faire livrer tout via son smartphone… ça évite d’aller dans les magasins.  

Mais là où cet épisode fait du bien c’est qu’il joue avec humour sur nos travers, nos peurs et nos réactions parfois excessives en les détournant pour s’en amuser sans jamais tomber dans le ridicule. Prenons l'exemple des Bouley, les parents bobos qui ont des idées bien arrêtées mais qui, une fois confrontés à la réalité, voient leurs grands principes voler en éclat. 

Pour ce Noël 2020 sous Covid certes, Fais pas ci, fais pas ça imagine aussi un Noël post-MeToo et post-conférence sur le climat. Un contexte qui a évidemment un impact sur les principes éducatifs de la famille. Si chez les Bouley, on considère qu’il est tout à fait normal que leur petit-fils croit au Père Noël, on aime bien qu’il puisse être dégenré … On défend donc l’idée que le Père Noël n’est pas forcément un homme blanc de plus de 50 ans mais qu’il peut être, une femme ou un homme noir et qu’il s’habille en vert plutôt qu’en rouge. 

Mais pour autant les Bouley sont-ils prêts à ce que le Père Noël avec ses cadeaux par milliers soit 100 % écoresponsable ? Dans une scène de ce nouvel épisode Denis Bouley a trouvé des cadeaux pour toute la famille et il n’est pas peu fier. Mais voilà que sa fille, Salomé qui croit plus à Greta Thunberg qu’au Père Noël a décidé de s’en mêler avec son appli "Balance ton pollueur". Une scène qui risque de devenir culte, tout autant que cet épisode spécial et dont le titre "Y'aura-t-il Noël à Noël ?" résonne là encore avec l'actualité et les dernières annonces gouvernementales. 

Moralité : Ce téléfilm est ce que l’on appelle dans le jargon écolo, du recyclage... et en série, en général ce n'est pas bon signe. Mais quand, comme ici, Michel Leclerc et Nour Ben Salem recyclent un bon produit et qu’ils le font avec soin, cela donne un épisode spécial de Noël très très enthousiasmant et à voir en famille. Un épisode pour se faire du bien, rire et chanter avec les Lepic et les Bouley. Merci Fais pas ci, fais pas ça

=> Retrouvez Benoît Lagane, avec ses gourmandises sérielles et cathodiques dans Faim de Séries tous les vendredis dans le 5/7 de Mathilde Munos sur France Inter

L'équipe
Thèmes associés